Radium Girls

Etats-Unis, New-Jersey, années 20. Des jeunes femmes travaillent dans une usine de fabrication de montres. La bande-dessinée Radium Girls nous raconte leur quotidien… et leur destin tragique.

Leur fonction dans l’usine est bien spécifique : elles doivent peindre les cadrans de montres à l’aide d’une peinture au radium. Pour plus d’efficacité, elles ont une technique qui consiste à mouiller le pinceau avec leur lèvres. Ces travailleuses forment un groupe jovial et soudé qu’elles aiment appeler les « Ghost Girls ». En effet, la peinture au radium, qu’elles aiment aussi utiliser sur leurs ongles, parfois leurs vêtements, devient luminescente la nuit. Ces filles brillent dans le noir, irradient de lumière les soirées dansantes auxquelles elles participent.

Malheureusement, cet amusement ne durera pas. Car l’exposition au radium, comme on commence à la découvrir -et l’étouffer- à cette époque, est mortelle. Les filles, chacune leur tour, commencent à être malades, à voir leur état empirer rapidement, à se voir disparaître les unes après les autres… Bien vite, elles suspectent que leur métier et le radium sont la cause de leurs souffrances. Elles vont aussi devoir faire face à cette dure réalité : on savait les risques, on ne leur a rien dit. Débute alors un combat juridique, dont le temps est compté, pour faire éclater la vérité et rendre justice à ces femmes sacrifiées au nom de la productivité.

L’autrice Cy mène avec justesse et émotion ce combat pour ne pas faire tomber dans l’oubli les Radium Girls. A la fin de la lecture, on ne peut qu’être révolté face au destin tragique de ces femmes dynamiques dont les vies ont été fauchées. Le dessin est réalisé entièrement aux crayons de couleurs. De plus, la palette de couleurs est très limitée : violet et vert prédominent. Ces deux éléments donnent une vraie singularité graphique à l’ouvrage. La BD est aussi ponctuée de portraits de femmes en pleine page qui m’ont marqué car ils dégagent une émotion intense.

Pour conclure, cette bande-dessinée est vraiment un bel hommage à ces femmes et à leur combat, tant sur le fond que sur la forme. Un vrai coup de coeur !

Radium Girls. Cy. Glénat. Août 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s